Home - Intro - Discussion - Terminateur - Lune - finitions - Double - Base de données -
Coucher du soleil - Hommage - Lever du soleil - La Ligne - Réchauffement - Archives





Photographies du coucher de soleil polaire, introduisant « La ligne »

Une caméra numérique a été employée mais les observations visuelles étaient toujours plus précises, les photos numériques n’étaient pas nécessairement identiques. Pendant le coucher du soleil du 4 avril 2001 à Resolute Bay, le soleil descend d’abord assez rapidement jusqu’à ce qu’il atteigne un certain point de stagnation, sa descente ralenti, à ce moment bien précis, le soleil semble s’arrêter.



Coucher de soleil du 4 avril 2001 ( heure locale indiquée en tout temps )




Dans le EH2R, il y a au moins 6 phases géométriques distinctes à l’intérieur d’un coucher de soleil polaire.



Phase 1 : Le même vieux soleil, mais les couleurs changent.

Le soleil normal, apparaît rond ou ellipsoïde, cela peut être environ 2 degrés au-dessus de l’horizon. Il est normalement jaune en apparence.




Phase 2 : Semi-sphère avec un fond plat.


Avr4-2105
 
Avr4-2107

La sphère est à demi-déformée, la réfraction du membre inférieur commence à excéder la partie supérieure du disque du soleil. Le soleil semble avoir un fond plat, des bords supérieurs forment de petites plaques sur le côté gauche et le côté droit. Les couleurs de ce soleil varient, la partie inférieure peut être orange et la partie supérieure peut être blanche ou jaune claire. Ce phénomène arrive de 2 à 0,5 degrés au-dessus de l’horizon.



Phase 3 : Rectangulaire, il n’y a plus de sphère.


Avr-4 2109

Avr4-2111

Plus rectangle que sphère, la réfraction de la partie inférieure enlève toute impression que le soleil est rond dans sa partie supérieure. L’espace est comprimé par des valeurs de réfraction plus grande du membre inférieur que du membre supérieur. Le rectangle apparaît juste au-dessus de l’horizon et devient plus petit dans la hauteur alors que le soleil se dirige vers le bas. Le soleil rectangulaire est habituellement orange clair. Le 4 avril 2001, à 21 :11:00 heure locale, la photo montre le soleil complet bien au-dessus de l’horizon à l’heure officielle du coucher de soleil.



Phase 4: « Pré-ligne »


vpr-4 2113

avr4-2115

Mathématiquement parlant, le soleil devient très près d’être une ligne horizontale. La réfraction du membre inférieur excède le diamètre du soleil et l’augmentation de réfraction du membre supérieur du soleil. L’apparence extrêmement mince du soleil a pour effet que la ligne apparaît déchiquetée, le même phénomène que lorsque les étoiles scintillent en raison de la turbulence dans l’atmosphère. La ligne apparaît orangé à rouge.



Phase 5: « La ligne »


avr4-2118

Juste au-dessus de l’horizon, la ligne est une manifestation de compression spatiale extrême. Le soleil tout entier apparaît aplani. Dans l’image de 21 :18:00 heure locale, les saillies latérales des côtés les plus minces du soleil prouvent une compression totale du disque du soleil. Les lobes latéraux sur chacun des côtés devraient être les côtés gauche et droit comprimés en bas avec des valeurs de réfraction différentes, de nouveau, la partie inférieure réfracte plus que la partie supérieure.



Phase 6: Le « Feu sur la glace », la sphère réapparaît.


Avr-4 2120

Mars 2001, « Feu sur la glace », voyez le retour de ce qui pourrait être une sphère rouge ( 35 mm )

Le soleil, apparaissant comme une ligne horizontale, coule au-dessous de l’horizon, donnant l’impression qu’il y a le « Feu sur la glace ». À cette étape, il est possible que la réfraction du membre inférieure du soleil soit si énorme que l’on voit maintenant le membre inférieur, autrement dit, la ligne devient une demi-sphère avec le membre inférieur avançant vers le haut. Le « Feu sur la glace » semble rétrécir latéralement, comme l’image du membre inférieur lutte contre l’inévitable progression descendante du soleil. La dernière étape du « Feu sur la glace » donne l’impression que le soleil est rond à nouveau. Cette phase est strictement rouge. Cette image ne réussit pas à bien représenter le phénomène correctement, le « Feu sur la glace » disparaît derrière une bande de terre éloignée.


Quelques définitions :

Membre supérieur : bord extrême de la jante supérieure du soleil.

Membre inférieur : bord extrême de la jante inférieure du soleil.